AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
 ≈ GUERRE & NAVIGATION.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
The Ancient One
Voir le profil de l'utilisateur


The Ancient One
PNJ - maître du jeu.

behind the shield.
POSTS : 542
SEPTIMS : 764
ARRIVAL : 04/08/2016
IDENTITY : a god has no name.
FACECLAIM : (c) vanka.
≈ GUERRE & NAVIGATION. Tumblr_nkp1llQzRa1qjod8to2_250
INVENTAIRE : -

compte pnj, ne pas mp.

there's a warrior.


≈ GUERRE & NAVIGATION. Empty
Sujet: ≈ GUERRE & NAVIGATION.   ≈ GUERRE & NAVIGATION. Empty- Mar 21 Fév - 16:49

guerre & navigation.
l'art de guerroyer comme un guerrier et de voguer à travers flots.



combats & tactiques de guerre.
STRATÉGIE DE COMBAT.
Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les vikings ne sont pas seulement des combattants barbares et rugissants – en effet, bien que leurs tactiques de guerre soient rudimentaires et parfois désordonnées, les liens de loyauté unissant ces hommes et ces femmes ont donné à leur armée une certaine cohésion. Aussi ont-ils élaboré, au fil du temps et des batailles, nombre de stratégies collectives afin d'assurer l'issue des combats:
SHIELDWALL. ≈ Mur de boucliers se chevauchant afin de protéger les lignes de renfort arrières.

THE BOAR SNOUT. ≈ (svinfylka) Tactique visant à mettre en déroute les lignes ennemies en chargeant, pointes tournées vers l'adversaire.

Une fois les troupes ennemies dispersées, la formation éclate afin de que chaque guerrier puisse se lancer dans des combats individuels. Là encore, outre le classique duel armé, différentes techniques d'attaque existent dans le but d'assurer une victoire:
GLÍMA. ≈ Ancienne forme de lutte à mains nues nécessitant compétences techniques et équilibre plus que de la force physique brute. L'objectif est de faire chuter son adversaire le plus rapidement possible afin de lui asséner le coup de grace.

STRANDHÖGG. ≈ Sorte de raids éclairs, basés sur l'espionnage et la diversion, permettant de détourner l'attention des troupes ennemies afin de pouvoir attaquer par un autre front.

ARMEMENTS ET ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION.
Liées au statut d'Homme libre, la possession et l'utilisation des armes sont soumises à l'approbation du Jarl. Autorisées dès lors que l'on passe à l'âge adulte – aux alentours de la treizième année – les armes sont non seulement utilisées lors des combats, mais représentent également un symbole du statut social et de la richesse d'un individu. En revanche, il est interdit aux esclaves de posséder quelque arme qu'il soit.

ÉQUIPEMENTS DÉFENSIFS.
LE BOUCLIER. ≈ Taillé dans toutes sortes de bois (sapin, pin, saule, tilleul) et de forme ronde, il arbore sur sa face avant des morceaux de cuir aux couleurs du clan. Il peut aussi bien être tenu à la main qu'être accroché le long des langskip.

LE CASQUE. ≈ Forgé dans du fer, le casque est un équipement rare et cher surtout réservé aux guerriers les plus fortunés. Contrairement à ce que l'on croit, le casque n'est pas ornés de cornes et a plutôt une forme de bol avec un nasal.

LA COTTE DE MAILLE. ≈ Tunique de protection constituée de petits maillons de fer, elle protège son porteur d'éventuels coups d'épée (ou tout autre objet pointu). C'est un équipement encore rare et cher, souvent remplacé par d'épaisses tuniques taillées dans du cuir de renne.

ÉQUIPEMENTS OFFENSIFS.
Il est d'usage de faire forger ses armes dans du fer pour les parties saillantes et du bois pour le reste. Cependant, il peut arriver que le tranchant soit forgé dans de l'acier, matériau rare et cher – il est d'ailleurs de coutume que les guerriers formés à la Svart Brotherhood soient équipés de lame d'acier.
L'ÉPÉE. ≈ Arme blanche (saxe) sans garde, à un seul tranchant. Il n'est pas rare de donner un surnom à son épée car c'est un bien d'une très grande valeur.

LA LANCE. ≈ Lame de fer sur un manche en bois, elle est généralement utilisée en arme de jet lors des shieldwalls.

LA HACHE. ≈ Initialement utilisée comme outil de travail, la hache est de plus en plus appréciée pour les dégâts qu'elle inflige. Elle peut être à simple ou double tranchant – mais cette dernière est si imposante qu'elle empêche de porter en même temps un bouclier.

L'ARC. ≈ Principalement utilisé pour la chasse, l'arc sert parfois au combat à distance, débutant les hostilités par une pluie de flèches.

LA SVART BROTHERHOOD.
La Svart Brotherhood est une confrérie noire fondée en l'an 0 de la nouvelle ère et créée dans le but d'accueillir et de former de jeunes soldats désireux d'apprendre les secrets de l'art du combat. Vieille de plusieurs décennies, la confrérie a installé ses quartiers dans les murs d'une ancienne demeure abandonnée, au cœur de Solstheim, et est dirigée par la main de fer de Vikart Lund, frère de l'actuel Godi.

Force de sa prestigieuse renommée, la confrérie a vu passer entre ses murs glacés nombre de grands Einheriar, et il se dit même que la plupart des Jarlar ont été formés dans son arène. Néanmoins, régie par le traditionalisme d'un maître d'arme attaché aux valeurs fondamentales de la société viking, la Svart Brotherhood se refuse toujours à entraîner les valeureuses Skjaldmös qui ne demandent qu'à faire leur preuve à leur tour.

CÉRÉMONIE DE LA LAME D'ACIER. Il est de tradition à la confrérie de remettre aux guerriers les plus valeureux une épée forgée dans l'acier au terme de leur formation, au cours d'une cérémonie très solennelle et humble. L'on différencie ainsi le novice du confirmé à la nature de son épée. Les membres de la Svart sont les seuls combattant à posséder une arme en acier.

LES SYSTR RAUðR.
Fondée en l'an 55 par Sigrid Snövit qui, suite à l'attaque de sa ferme, décida d'apprendre par elle-même à défendre ses biens et ses proches, cette confrérie est finalement née du rejet des femmes par la Svart Brotherhood. Situées à Skogkatt, ces femmes défendent aujourd'hui ceux qui les payent. Elles portent un bouclier rouge sombre et leur arme de prédilection est la lance.

Pendant des années, Sigrid n’eut de cesse d'essayer de faire reconnaître officiellement sa confrérie auprès du Godi qui faisait la sourde oreille, s'acharnant jusqu'à sa mort au cours d'un raid en 67. Son ancienne seconde, Freydis Skjoell, reprenant alors la tête de la sororité, poursuivit son combat tout au long de son commandement, parvenant à faire sortir de l'ombre les Systr Rauðr sans jamais réussir pourtant à les faire intégrer la Svart Brotherhood. Aujourd'hui Freydis s'est retirée à son tour, laissant la confrérie aux mains de Jórunn Fiskrbjoð.

Depuis sa création la sororité s’est agrandie mais reste non reconnue par le Godi de Skogkatt. Les avis sur ce groupe sont partagés, certains les admirent, d’autres jugent que les femmes ne doivent pas porter les armes, mais tous ne peuvent que reconnaître leur force et leur bravoure.
principes de navigation.
CONFECTION D'UN BATEAU.
La construction d'un bateau est un processus long et fastidieux, régi par des règles bien strictes qu'il est impossible de contourner, au risque que le navire soit impraticable voir même dangereux. Il n'existe que peu de bateliers compétents, tous vivant à Isenseg, quartier réputé pour sa scierie et son immense ouverture sur la mer.

Les navires viking sont des bateaux rapides (jusqu'à 10 nœuds) et souples, construits à partir de bois non séché. Ils possèdent un unique mât, sur lequel est installée une voile rectangulaire tissée de laine, de chanvre ou de toile. En l'absence de vent, le bateau peut être manœuvré à la seule force des bras grâce à des rames. Il es de coutume de tailler les étraves (située à la poupe et à la proue du navire) en forme de dragon ou de serpent, d'une part pour effrayer les ennemis qui croient alors apercevoir une bête redoutable sortir de l'eau, mais aussi car, selon les croyances, cela protégerait l'embarcation des tempêtes. (en lire plus sur la construction des bateaux)

MAÎTRISE DE LA NAVIGATION.
Grands navigateurs, les vikings ont sillonné les mers bien avant l'invention de la boussole, naviguant en ayant recours à des cadrans solaires. Cependant, cette technique a ses limites, et est rendue inefficace en cas de mauvais temps. Aussi ont-ils dû trouver une solution plus adéquate aux aléas de la météo changeante.
LA PIERRE DE SOLEIL. ≈ Cristal de roche dont la principale propriété serait de polariser la lumière du soleil, rendant ainsi la navigation par cadran possible quelle que soit la météo.

LES ÉTOILES. ≈ Lorsque le soleil se couche, le cap peut être conservé grâce à l'étoile polaire. Cette technique est cependant limitée par le phénomène de nuits blanches, période pendant laquelle il fait constamment jour.

L'APPRÉHENSION DES SIGNES. ≈ Certains signes de la nature ne trompent pas : un changement de température soudain, ou l'apparition d'icebergs plus nombreux sont les témoins d'un cap vers le pôle – et, au contraire, une eau de couleur différente et l'apparition de certaines espèces d'oiseaux sont signes qu'une terre sera bientôt en vue.

LA CONNAISSANCE DU GLOBE. ≈ Contrairement aux croyances de l'époque affirmant que la Terre était en réalité plate et que, force de naviguer toujours sur un même cap, l'on finirait par rencontrer les abîmes du monde, les vikings eux, ne sont guère effrayés par cette idée, et courent donc les flots sans la moindre peur de tomber. Cette détermination, jugée folle pour l'époque, leur aura pourtant permis, plus tard, de découvrir maints nouveaux territoires que jamais personne n'aurait osé aller chercher.

ORGANISATION DES RAIDS.
Lorsqu'une expédition se prépare, rien ne doit être laissé de côté : les bateaux sont choisis en fonction du type de raid (langskip, utilisés pour faire la guerre, ou les kaupskip employés pour le commerce), et les équipages sont soigneusement sélectionnés. À bord, il n'existe qu'un chef, tous les autres membres de l'équipage étant considérés comme égaux. Avant le départ de la flotte, un contrat est établi afin de déterminer d'avance le partage du butin, des terres raflées, des esclaves capturés. Des tactiques sont également mises en oeuvre, afin de choisir comme débarquer sur les terres ciblées par ces grands voyages. La saison de la navigation ne dure évidemment pas toute l'année et est limitée aux mois d'été (de avril à septembre), car les bateaux ne peuvent supporter les tempêtes hivernales.

note: Le mot drakkar est un barbarisme inventé au XIXème siècle ! Issu du mot dreki, il signifie en réalité dragon, et désigne les étraves taillées de ces bateaux, non les bateaux eux-même.
copyright 2016.


Dernière édition par The Ancient One le Mar 21 Fév - 16:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
≈ GUERRE & NAVIGATION.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Guerre des Clan - Thelegend - Partenariat ? # Besoin de Membres.
» Besoin d'aide pour mon chariot de guerre.
» La guerre des xénos
» Monster truck en chariot de guerre
» Ils ont déclaré la guerre à Préval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: THE BEGINNING :: THIS WILL NEVER END. :: CAUSE I WANT MORE.-
Sauter vers: