AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
 Northern lights, tavern lies (Jórunn & Volga)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Volga Moen
Voir le profil de l'utilisateur
http://afjarniogis.forumactif.org/t1145-volga-the-gods-have-plan


Volga Moen
VOLVÄ - tisseuse du destin.

behind the shield.
POSTS : 56
SEPTIMS : 645
ARRIVAL : 22/11/2018
IDENTITY : Winter Soldier
MULTILINK : //
FACECLAIM : Thea Sofie Loch Naess ©Winter Soldier
Northern lights, tavern lies (Jórunn & Volga) 181123103416161823
AGE : Vingt-et-un hivers scandés au prix des cris de torture, vingt-et-un étés sous les rayons solaires irradiant sa peau ; la jeunesse se prélasse sous bonne facture d'une peau laiteuse aux pâleurs blondissantes. Modestie acharnée dans ses veines, elle est née d'un confort sommaire au coin du feu d'une maison de Skogkatt.
STATUT CIVIL : Jamais mariée, mais combien de fois touchée, effleurée ? Incomptable, indomptable. Le respect, elle ne l'obtient pas partout : là où l'on ne sait pas qui elle est, elle essuie parfois des contacts désagréables. Une fois de trop, elle a été la victime ; une fois de trop, elle a du salir ses cuisses avec le sang d'une fausse couche. Incapable d'avoir un enfant, elle n'est pas bonne à marier. Ensorcelée par les dieux, peut-être qu'elle l'est : mais si elle succombe parfois à la tentation des chairs, elle ne préfère pas envisager davantage qu'un moment d’égarement dans les bras d'un homme.
METIER : Dans ses yeux céladon, le reflet des lumières divines. Respectée pour son état, elle sait le pouvoir qui gît sous ses paumes ; un sépulcre mystérieux qu'elle ouvre pour en dénicher les plus sombres secrets pour les autres, un fardeau à porter quoi qu'il en coûte. Völva, elle jouit d'une reconnaissance dont elle a besoin pour survivre.
LOCALISATION : Skogkatt, terre héritée, terre aimée.

INVENTAIRE : -

Signature : ©️Frimelda & Sial + edit de WS.
there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Northern lights, tavern lies (Jórunn & Volga) Empty
Sujet: Northern lights, tavern lies (Jórunn & Volga)   Northern lights, tavern lies (Jórunn & Volga) Empty- Jeu 29 Nov - 19:04

Northern lights, tavern lies
Jórunn & Volga


Il y a des choses qui restent dans sa tête, des pensées intrinsèquement liées à ce qu'elle entend, à ce qui habite tout son être : elle sait que les dieux lui glissent des messages, et, parfois, certains tournent en boucle dans ses mirettes. Elle sait que, de temps en temps, elle peut y déceler de mauvais présages : est-ce pour autant une raison de voir le mauvais augure à chacune des images qui lui revient en tête ? Elle sait que non, et pourtant, son fond intérieur l'oblige à ressasser, à répéter, à mémoriser chaque indice de ses visions pour les analyser dans les moindres détails. Elle aime à trouver l'indice qui fera pencher la balance, parfois à son propre désavantage aussi. Les visions ont toujours pour elle ce mystère qu'elle voudrait percer, et pourtant, elle doit vivre quotidiennement avec.

La vision qu'elle repasse dans ta tête depuis la nuit dernière ne la concerne pas : c'est un présage qu'elle a eu, il y a déjà plusieurs semaines, à propos de l'une des guerrières de son village. Ses mains frottent doucement ses paupières, marquées par une fatigue certaine : elle a à peine dormi, trop absorbée par cette vision, trop passionnée par l'appel des dieux.

Elle se souvient, Volga, de la transe dans laquelle elle entre quand elle veut leur parler. Elle se souvient des vibrations, de l'odeur du feu, de la chaleur et de cette sensation inimitable quand elle a l'impression de rentrer en communion avec cet autre monde.. Là, c'est un vent frais qui vient rougir ses joues, mais le sourire qui s'y dessine laisse deviner qu'elle a plus ou moins obtenu ce qu'elle voulait.

Elle s'emmitoufle dans une fourrure bien chaude, laissant sa maison derrière elle, et scrutant le moindre visage parmi les braves âmes qui sont dehors. Il fait très froid, mais quand elle a une idée en tête, la völva, elle sait que rares seront les choses capables de l'arrêter. Elle marche, un pas devant l'autre, regrettant un peu les périodes plus estivales de l'année : il faut dire qu'elle apprécie tout particulièrement l'été, les fins rayons du soleil qui viennent réchauffer sa peau ; l'hiver rude et glacial, elle l'apprécie aussi, mais d'une manière bien différente.

Volga arpente les rues, elle dévisage les gens sans gêne, mais ne retrouve pas celle qu'elle est venue chercher. Une grande femme au visage particulier, un visage qui lui aspire à la fois une confiance certaine et une consternation marquée : pas tant par son être, par elle-même ; mais davantage pour les visions qu'à eu la völva à son sujet. Elle connait les tords de cette femme, elle sait des secrets qu'on n'oserait divulguer ; autant de choses qui lui permettent de la comprendre, et de douter d'elle aussi. Mais ça la regarde, Volga, c'est son avis personnel et elle sait que, malgré ses plus profondes aspirations, elle doit laisser son cœur de côté quand elle s'adresse aux dieux.

Le visage qu'elle cherchait se dessine enfin à l'horizon : Jórunn est là, au bout de la rue. La magicienne accélère le pas, elle se presse pour arriver avant qu'elle ne disparaisse. Ses pas se font légers, rapides, elle est aussi silencieuse qu'un petit renard, qu'une fouine : une comparaison qui lui sied plutôt bien si l'on en juge de son caractère. Quand elle arrive enfin aux abords de la femme, elle l'attrape par le bras, et lui souffle à l'oreille : « J'ai quelque chose à te dire. Mais je me délie mieux la langue avec une bière »

©️ WINTER SOLDIER

_________________

The gods have a plan for us all.
Revenir en haut Aller en bas
Jórunn Fiskrbjoð
Voir le profil de l'utilisateur
http://afjarniogis.forumactif.org/t985-jorunn-the-giantess-of-is


Jórunn Fiskrbjoð
Skjaldmö - les guerrières.

behind the shield.
POSTS : 520
SEPTIMS : 1141
ARRIVAL : 22/02/2017
IDENTITY : Dakini
FACECLAIM : Alyssa Sutherland (winter soldier)+ sayo, jorindelle, philomaela (gif) anaëlle (sign) k.s. (quotes)
Northern lights, tavern lies (Jórunn & Volga) Tumblr_ogz7liyYuL1ur81opo8_r1_250
AGE : 30 hivers
STATUT CIVIL : dans une relation secrète avec Ólaf Lund
METIER : commandante des systr rauðr
LOCALISATION : Skogkatt

INVENTAIRE : - son bouclier rouge des systr rauðr
- sa lance tout en métal, gravée de runes protectrices, qu'elle utilise de manière atypique
- une épée
- plusieurs cuirasses
- des tenues de combat
- quelques robes

Northern lights, tavern lies (Jórunn & Volga) Tumblr_ov9zcr2qnU1v5zaklo2_r1_250
the giantess of Isenseg
commander of shieldmaidens
the most merciful and stern

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Northern lights, tavern lies (Jórunn & Volga) Empty
Sujet: Re: Northern lights, tavern lies (Jórunn & Volga)   Northern lights, tavern lies (Jórunn & Volga) Empty- Mer 9 Jan - 20:37

Nothern lights, taverns lies
ft. Volga
& pando pour l'icon

« Vous savez ce qu’il vous reste à faire. »

Ces derniers mots clôturaient la réunion avec les systr rauðr. Jórunn avait de nouveau exprimé son désir de grossir les rangs de la sororité et avait demandé à ses sœurs d’arpenter les rues de Skogkatt, de se montrer dans leurs tenues d’entraînements, armes à la ceinture. Affirmer leur présence, prouver qu’elles n’avaient pas honte, qu’elles étaient fières de leur fonction de femme guerrière, proposer leur aide à ceux qui leur demanderait et peut-être séduire des nouvelles recrues. Jórunn n’avait-elle pas elle-même été éblouie par une skjaldmö partant en raid ? La vue de cette femme, si forte, si imposante, si belle dans son assurance, l’avait convaincue de s’entraîner au combat pour ensuite rejoindre les sœurs rouges. Plus elles seront nombreuses, plus elles auront du poids. Il sera alors impossible de les ignorer. Les sœurs ne resteraient plus dans l'ombre, les sœurs seront respectées, les sœurs seront reconnues comme des guerrières émérites. Et tout ceci elle le verrait de son vivant. Car telle était sa volonté et les humains n'étaient-il pas après tout maître de leur destinée ?

En tant que commandante, elle devait montrer l'exemple aussi elle enfila une tenue d'entraînement et se prépara à sortir. Le froid lui mordit le visage mais ce n’était une sensation désagréable quand tout le reste de son corps était protégé par les fourrures, la laine et le cuir. La géante d’Isenseg marchait avec tout à la fois fierté et modestie. Quand elle apercevait un visage connu et sympathique, elle le saluait d’un geste de la tête ou de la main. Malgré ses réticences vis-à-vis du bavardage, elle prit le temps d’échanger quelques mots avec certains marchands, demandant de leurs nouvelles et proposant s’ils le souhaitaient la protection de sœurs pour le transport de leurs marchandises. Désormais elle était la commandante, elle ne pouvait plus rester dans sa zone de confort, silencieuse, deux pas derrière Freydis. Alors qu’elle s’apprêtait à s’engager dans une autre rue, elle sentit quelqu’un approcher. La silhouette lui était familière aussi elle attendit Volga qui s’avançait à pas rapides pour ensuite lui prendre le bras et lui murmurer quelques mots à l’oreille. Quel geste familier !

« Ignores-tu combien il est dangereux d'approcher aussi furtivement un membre des systr rauðr ? » demanda-t-elle en s’écartant.

Son ton ne comportait aucune menace réelle mais elle ne plaisantait pas pour autant. Méfiance était son maître mot. Toujours sur ses gardes, prêtes à saisir sa lance. Le danger n'était pas aussi fort que sur un champ de bataille mais elle ne relâchait pas totalement sa vigilance. L'humain était prompt à la violence. Elle-même pouvait donner un coup de temps à autre en cas d'agacement ou de colère. Cependant depuis son accession au poste de commandante, elle s'efforçait de mesurer ses actions et ses paroles. La völva désirait lui parler autour d’un verre. Elle semblait… préoccupée ? Jórunn fut piquée par la curiosité. Qu’avait-elle vu ? Une nouvelle vision ? A quel propos ? Avait-elle découvert quelque chose qu’elle ne devrait pas savoir ? La panique accéléra les battements de son cœur. Non elle ne lui parlerait pas de sa liaison secrète dans une taverne. Elle aurait demandé un lieu plus privé. Mais alors quoi ?

« Entendu. Allons à l’auberge. Je t’invite. »

Aux Corbeaux qui louchent les boissons n’étaient pas désagréables. Mais elle avait parlé trop vite. Au moment de passer le seuil, elle ouvrit sa bourse et s’aperçut qu’elle n’avait pas assez pour payer. La poisse !

« Trouve nous une table. J’ai deux mots à dire à l’aubergiste. »

Plus que deux mots en réalité. Elle voulait lui demander de lui faire une ardoise, mais elle ne savait pas s’il accepterait. C’était selon son bon vouloir. Espérons qu’il n’ait rien contre les femmes guerrières.

« Aubergiste… Est-il possible que tu me fasses une ardoise ? Je repasserai ce soir même pour régler ma dette. » demanda-t-elle à voix basse.

L’homme ne parut pas hésiter longtemps. Il hocha la tête d’un air entendu. Jórun, soulagée, commanda deux bières puis rejoignit Volga.

« Alors ? Que veux-tu me dire ? »

BY CΔLΙGULΔ ☾


_________________

 
star-crossed lovers
jólaf ✬ we are soulmates, you and i, our love was forged in the stars, but tragically, we live in an imperfect universe, and even stars fade.
Revenir en haut Aller en bas
 
Northern lights, tavern lies (Jórunn & Volga)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Friday Night Lights ~ Partneariat
» I'm gonna be released from behind these lies, I don't care whether I live or die. ₪ 14 mars, 13h27
» Lies Dajan
» We said no lies, I guess. ft. Loris
» jaydan ▬ lies make us tearing apart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: OFEIGATT :: SKOGKATT-
Sauter vers: