AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 
 Personal investigations ᛃ Vikart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nótt Wodanheim
Voir le profil de l'utilisateur
http://afjarniogis.forumactif.org/t978-nott-wodanheim-bearing-th


Nótt Wodanheim
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 527
SEPTIMS : 1069
ARRIVAL : 31/07/2018
IDENTITY : Vanka
FACECLAIM : Imogen Poots - ©Vanka | Aesthetic ©Lumina
Personal investigations ᛃ Vikart Wondan10
AGE : 28 ans
STATUT CIVIL : Célibataire
METIER : Gère un domaine agricole des Lindergatt
LOCALISATION : Skogen

INVENTAIRE : -

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Personal investigations ᛃ Vikart Empty
Sujet: Personal investigations ᛃ Vikart   Personal investigations ᛃ Vikart Empty- Mer 24 Oct - 1:20

Personal investigations
Les raisons qui avaient incité Alfgeir à m'éloigner de cette halle ne m'étaient pas explicitées. Un besoin de me préserver de ce passé qui me hantait encore bien trop ou alors l'idée que je puisse y trouver un vent capable de raviver une flamme délétère ? J'ignorais quoi en penser.

Cette halle avait vu mon fils gravir ses deux petites années de vie. Elle avait accueilli mes pleurs et retenu mes larmes. Témoin de ces coups, de ces cris. Mais aussi de quelques moments de joie où Lotta venait voir son neveu. Elle l'aimait. Ô comme elle l'aimait... Mes deux rayons de lumière dans cette obscurité où je m'étais enterrée.

Les champs qui entouraient cette demeure avaient beau appartenir jadis à ma famille, cette petite ferme coquette était dans les propriétés des Arstein. Ce mari auquel j'ai été enchaînée. Une place forte qui dessinait le lien entre nos deux familles. Un lien que je déplorait... A plus forte raison que les Wodanheim, les Arstein n'étaient plus et leurs propriétés étaient celles des Lindergatt. Cette halle leur appartenait donc. Pour une raison qui m'échappait, depuis toutes ces années, personne n'était venu la racheter à la famille du Godi. Si elle avait été en grande partie vidée, y restaient quelques vestiges de la dernière famille à y avoir résidé. Les investigations de la garde s'étaient arrêtées à un simple vandalisme. Mais se disait que la rage extériorisée dans le saccage avait quelque chose de très personnel contre les anciens résidents. Gelmir et moi. On ne s'en prenait pas ainsi à des morts... je ne pouvais m'empêcher de croire qu'il s'agissait de personnes souhaitant me faire du mal à moi. Celle qui est restée en vie. Couarde à ne pas avoir été exécutée avec les autres, leur faisant ainsi outrage ? Ou bien hérésie d'être en vie et encore à Skogen après tout ce que ma famille avait fait à ce kyn ?

Une boule au ventre. J'avais pris quelques minutes pour rédiger à l'ombre des regards un message à l'attention de Vikart. Si je n'étais pas sans savoir qu'il s'agissait d'un homme plus qu'occupé, je savais aussi le lien fort qui existait entre Gelmir et lui, lien qui lui avait coûté d'être celui qui exécuterait les peines en ce sombre Thing où ma famille a été jugée. Peut-être serait-il capable d'éclaircir mes doutes...

Vikart,

Le jour de sol s'est abattue l'ombre vandale d'âmes aux intentions incertaines sur la halle de Gelmir. La garde n'a su trouver les coupables et suggère qu'il s'agit simplement de brigands. Mais je crains qu'il n'y ait plus...

Je m'y rendrai au jour d'Odin, après que Hrimfaxi ait déposé la rosée sur les bruyères qui l'entourent.

Nótt.


L'aube se levait doucement en cet hiver cendré. En espérant que le messager ait pu trouver le commandant de la Svart Brotherhood, je m'étais rendue à la ferme. ELle était abandonnée, défraîchie. Les mauvais souvenirs avaient beaux y être plus nombreux que les bons, difficile de ne pas avoir l’œil triste face à ce spectacle. La porte principale était à moitié dégondée, les planches dessinant les fenêtres fêlées. De l'extérieur on voyait déjà les draps de lin mis au sol par les dégâts causés. Je m'y avançai, allant jusqu'à l'âtre où jadis brûlait un feu réconfortant. Une chaise où je berçais Ovald était brisée en autant de morceaux que l'avait été mon cœur à sa disparition. La couche de notre serviteur était découverte du pan de bois la masquant le jour. Sur ce débris de bois virevoltait à la brise légère un napperon bleu clair. Y étaient brodées les initiales de mon fils. Lotta l'avait confectionné. D'où le W à la place du A qui avait tant outré Gelmir. Je pris du bout des doigts le tissu, un regard perdu et embrumé de larmes auxquelles je ne laisserai pas le loisir de choir sur mon visage. Saisissant le tissu, un léger nuage de poussière s'envola. Je restai de longues minutes ainsi, serrant le napperon. Pensive.

_________________


Alfadr's voice reaches me, slice my soul from the inside, shred my frail body until I die.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous



Invité
Invité

behind the shield.
there's a warrior.


Personal investigations ᛃ Vikart Empty
Sujet: Re: Personal investigations ᛃ Vikart   Personal investigations ᛃ Vikart Empty- Lun 29 Oct - 0:08

- Sommes-nous frères ?
- Oui.
- Sommes-nous uns ?
- Oui.
- Es-tu prêt à mourir pour moi ?
- Oui.
- Alors, nous sommes frères. Nous sommes uns. Et nous mourrons ensemble.

Tel était le serment fait entre trois jeunes hommes. Ils s’appelaient Vikart, Gelmir et Irsund. Ils étaient jeunes, fringuant, la tête pleine de rêves. Vikart aspirait à la gloire et à la renommée, Gelmir n’avait de l’ambition que pour la richesse et le pouvoir et Irsund rêvait de femmes à foison. Ils semblent n’avoir rien en commun et pourtant, le Destin les a réunis. Ils se sont battus ensemble contre plus forts que soit, ils ont écouté l’un et l’autre ou encore ils se sont soutenus dans bien des épreuves. Rien ne semblait pouvoir les séparer.

Ils avaient bien tort de se croire inséparables.

***

« Nous sommes frères. Nous sommes uns. Et nous mourrons ensemble ». Voilà la première pensée qui travers l’esprit tortueux de Vikart, lorsqu’il lut la lettre écrite par Nott, la veuve de Gelmir, aujourd’hui esclave des Arstein. Aussitôt, une vague de remord l’embrasa, qu’il tente d’éteindre en soupirant longuement et profondément. Peine perdue, ses vieux démons avaient surgi et prenaient d’assaut son esprit.

Impossible de dormir, entre cette profonde culpabilité d’avoir trahi un ami et surtout une parole, et la peur qu’un secret bien enfoui et caché ne soit révélé au grand jour subitement. Deux sentiments et deux sentiments qui sont intimement liés et qui peuvent, s’ils se savaient, être la cause de sa perte. S’il n’avait été que Vikart le Sanglant, il se serait rué au Hall, avec son cheval. Malheureusement, aujourd’hui, il était le Commandant de la Svart Brotherhood, un homme pour qui une poignée de guerriers serait apte de mourir. Un homme que cette même poignée suivra aveuglément.

Or, l’affaire dont il avait été instruit nécessitait de la discrétion. Irsund aurait pu s’en charger mais ce bougre était perdu dans Solstheim, dans quelques bordels discrets. Il irait bien plus vite en se chargeant lui-même de l’investigation, qu’en cherchant à déloger et à dessoûler ce vieil ami. Alors Vikart se montre patient, et organise avec habilité les prochains jours pour que son absence ne soit pas remarquée.

Son frère ainé est prévenu qu’une affaire nécessitant une plus grande expertise requiert son attention dans une ferme de Skogen. Les jeunes novices allaient être organisés en groupe, sous la tutelle exclusive d’un guerrier aguerri et ces derniers avaient pour ordre d’apporter leurs expertises, et prouver leur capacité à diriger et à motiver des troupes. A son retour, un tournoi allait être organisé et les meilleurs combattants auront quelques petites compétences, mais surtout la reconnaissance d’être parmi les meilleurs. Et qui sait, obtenir leur larme d’aciers plus rapidement. Suffisamment de promesses pour occuper les troupes. Et le tout, supervisé par un homme qu’il considère comme son bras droit.

On pourrait croire que cette organisation avait été infernale pour l’homme, mais nullement. Ce qui lui était infernal était de chevaucher jusqu’à la ferme de son défunt ami. Plus il avançait, et plus il était envahi de souvenirs – de bons, comme de mauvais – et le remord n’était que plus impitoyable. Lorsqu’il dépose pieds à terre, il prend quelques minutes pour observer autour de lui. D’une, s’assurer qu’il n’y avait personne. Et de deux, prendre un recul – du moins, autant qu’il le pouvait. Et c’est le pas lourd qu’il met enfin pied au Hall, un lieu où il n’avait plus mis pied depuis de trop longues années. Il n’était pas seul, car il voyait Nott agrippé à un morceau de tissus. A sa position, il savait ce qu’il voyait : une mère chagrinée de la perte de son enfant.

- Fais attention, Nott, qu’on ne te surprenne pas à pleurer le fils d’un traître. On pourrait croire que tu regrettes les deux, qu’un feu indécent brûle en toi. Celui de la traîtrise.

Sans un regard supplémentaire à la mère, il arpente le lieu de long en large, cherchant à savoir par où commencer. Il avait clairement souvenir d’avoir fouillé attentivement ce lieu quand plus personne ne vivait, ou plutôt quand il n’y avait plus personne, pour pouvoir récupérer toute chose qui pourrait compromettre sa personne et sa réputation. Tout invitait à ce que rien ne vienne tâcher toutes ces années d’accomplissement, de travail et surtout de fidélité. Pourtant, la crainte était toujours présente.

« Et si ça se savait ». Il allait jeter à nouveau un coup d’œil, pour s’assurer.

- Pourquoi vandaliserait-on une ferme abandonnée ? demanda-t-il. Cachiez-vous un quelconque trésor quelque part ? Ou es-tu revenue pour dissimuler quelque chose ? Oui, surtout, pourquoi penses-tu que ce ne sont pas seulement quelques vandales ou vagabonds perdus ?
Revenir en haut Aller en bas
Nótt Wodanheim
Voir le profil de l'utilisateur
http://afjarniogis.forumactif.org/t978-nott-wodanheim-bearing-th


Nótt Wodanheim
Bondi - le peuple vikings.

behind the shield.
POSTS : 527
SEPTIMS : 1069
ARRIVAL : 31/07/2018
IDENTITY : Vanka
FACECLAIM : Imogen Poots - ©Vanka | Aesthetic ©Lumina
Personal investigations ᛃ Vikart Wondan10
AGE : 28 ans
STATUT CIVIL : Célibataire
METIER : Gère un domaine agricole des Lindergatt
LOCALISATION : Skogen

INVENTAIRE : -

there's a warrior.

FEUILLE DE PERSONNAGE.
compétences :


Personal investigations ᛃ Vikart Empty
Sujet: Re: Personal investigations ᛃ Vikart   Personal investigations ᛃ Vikart Empty- Lun 19 Nov - 10:58

Personal investigations
Une voix s'élève et me fait frissonner d'un effroi mêlé de stupeur. Je le reconnaissais sans le voir. Vikart. Il avait répondu à mon appel. Une chance. Je craignais que l'étape suivante ne soit l'atteinte à mon intégrité physique. Et si ma seule vie ne valait pas plus qu'une autre, je savais pertinemment qu'au fóstbroeðralag consenti, Alfgeir partirait avec moi. Ne connaissant que trop bien la douleur de perdre un fils, je ne voulais infliger ça à Estrid et Oleif. Je ne voulais pas non plus que mon passé vienne faucher la vie d'un homme respectable. Il avait forcé ce lien de fraternité pour assurer sa protection face à moi. Ce n'était pas une bonne raison, mais il l'avait fait en ce but. J'ignorais si c'était là le seul qui l'avait poussé à agir de la sorte. Mais ça ne changeait rien à la finalité : je devais me préserver pour le protéger lui.

Loin de vouloir lui embrumer l'esprit avec cette histoire de vandalisme, les restes de mon ancienne vie me semblaient plus à même de gérer cet acte. Vikart avait été la main exécutrice des miens. Difficile de dire alors si je l'appréciais ou non. Par nature, je lui vouais une haine sans fin. Et par raison, une empathie déchirante. Il avait été forcé de tuer celui qu'il considérait comme son frère. Forcé de tuer celui qui était son héritier. Nous partagions le poids de ce drame même si nos ressentiments différaient de loin ; j'avais été libérée par la mort de Gelmir alors que lui, en silence, avait certainement dû la pleurer et ignorer celle de mon père.

Peut-être avions-nous en commun la perte de ce petit être. Ce bout d'homme alors âgé de deux hivers dont l'initiale se dérobait sous l'épiderme froide de mon index. « Certains me prêtent déjà ce feu ardent. Mais tu sais très bien ce qu'il en est. Je doute croiser qui que ce soit d'autre à part toi ou des malfrats trop peu réfléchi qui reviendraient sur le lieu de leur crime », lui lançai-je en restant fixée sur ce napperon. Un soupir et je reposai le bout de tissu avant de porter mon attention sur le Commandant de la Svart.

Quel honneur. Quel prestige, pensai-je amèrement. Il fouillait les restes et les débris. Sans que je ne sache ce qu'il cherchait réellement. Si l'affection que Gelmir et lui se portaient ne m'était pas inconnue, les intérêts de leur relation m'échappaient. Mon défunt mari avait toujours abhorré ma présence lors de leurs rencontres. Ils étaient trois contre le monde, à le refaire et le dessiner. Les affaires qu'ils tramaient réellement, je les ignorais. Et pour le coup, j'étais contente de ne pas avoir été mêlée à celles-ci. Les rares moments où je bénissais Gelmir de me traiter comme une vulgaire esclave à me relayer sous les combles pour que ses sauteries n'atteignent ni mes yeux ni mes oreilles.

Les questionnements de Vikart me firent expirer un soupir désabusé. « Crois-tu sincèrement que si Gelmir avait caché un quelconque trésor ici il m'en aurait parlé ? Je comptais plutôt sur toi pour répondre à ce genre de questions... de pas attentifs, je m'approchai de Vikart. Tout ce que je possédais a été pris par les Lindergatt, je n'ai rien à dissimuler. Ce qui m'amène à penser que ce n'étaient pas seulement des vandales, c'est le temps écoulé entre l'abandon de cette halle et leur action : ça fait dix ans que plus personne ne vit ici à part des vagabonds en quête d'un toit. Et encore... Tout a déjà été retourné tant de fois que venir en briser les meubles, les murs et le toit ne peut être qu'un acte réfléchi de rancune. Une sorte... d'avertissement ou que sais-je », décrivis-je au Commandant en espérant qu'il cesserait de me positionner en coupable dans cette affaire. Si je l'étais, ce n'était que par nom : un nom que, pourtant, j'avais abandonné dès le Thing où Vikart tua mon père, mon mari - en cela je le remerciais - et mon fils.

_________________


Alfadr's voice reaches me, slice my soul from the inside, shred my frail body until I die.
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

behind the shield.
there's a warrior.


Personal investigations ᛃ Vikart Empty
Sujet: Re: Personal investigations ᛃ Vikart   Personal investigations ᛃ Vikart Empty-

Revenir en haut Aller en bas
 
Personal investigations ᛃ Vikart
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Investigations [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AF JÁRNI OG ÍS. :: OFEIGATT :: SKOGEN :: FERMES.-
Sauter vers: